Nouvelles

ecoute-test-penetration.jpgEncore une info des plus dommageable en ce qui concerne la surveillance ...une activité très facile à opérer sur un public qui pratique la politique de l'autruche en matière de sécurité informatique ...

Le magazine allemand Der Spiegel a révélé un nouveau scandale d’espionnage : il s’avère que de nombreuses entreprises et personnalités politiques françaises ont été surveillées par le renseignement allemand en coopération avec la NSA américaine.

Selon l’article publié le 23 avril par l’hebdomadaire allemand Der Spiegel qui cite des sources internes au sein des services de renseignement extérieurs allemands (BND), les entreprises françaises EADS et Eurocopter – qui font toutes deux partie de l’actuel Airbus Group – ont été concernées, aussi bien que les «autorités françaises» et certains «politiques» même si l’article ne donne pas d’autres précisions.

Les données récoltées et stockées par le BND étaient transmises «depuis près de dix ans» à la NSA américaine en fonction de requêtes précises que lui envoyait régulièrement cette dernière (numéros de téléphone, adresses IP, données de géolocalisation, etc.). D’après les données de Zeit Online, il s’agit de près de 800 000 requêtes par jour, dont 40 000 visaient spécifiquement des intérêts allemands et européens. Plusieurs requêtes ont été déposées dans le cadre de la surveillance de personnalités politiques importantes .