Blog

 

Tous les billets

Un point sur la video - par Nicolas Dollé

Je voudrais ici aborder de manière sérieuse l'intégration de vidéos sur sites web et ses conséquences selon la méthode utilisée.
La vidéo , et a fortiori la vidéo sur site internet, est devenue le support en vogue pour présenter son business , son offre ou ses offres spécifiques .
La video-web améliore l'attractivité de votre site en rendant son contenu moins figé .
Mais il n'y a pas que cela ...google, via ses mises à jour panda et pinguin, et au travers de ses notices de recommandation, annonce depuis un an et demi que les vidéos qui seront publiées dans les règles de l'art vont être de plus en plus mises en avant .
Les différents tests que j'ai pu réaliser avec mon partenaire video-outdoor.com confirment ces annonces émises discrètement par google sur ses sites dédiés aux webmasters .
Aaaaah le sourcing et le renseignement restent des piliers stratégiques...Et il suffit de relire sun-tzu ...le plus vieux manuel sur l'art de la guerre, pour le savoir .
Egalement , le comportement des internautes sur google évolue et de plus en plus d'internautes regardent ce que google leur présente en liens vidéo pour une recherche donnée (image).
Or si vous inspectez votre chaine youtube, dailymotion ou vimeo , vous constaterez que la probabilité qu'un internaute finisse par cliquer sur un lien vers votre site est assez faible et ce n'est pas un hasard si ces entités ont étudié le mode d'affichage de leurs interface au pixel près, et à la fonctionnalité près...
Ces plates formes, tout comme facebook, ont, à un moment besoin, dans leur business plan, de rentrer en phase de rentabilité et donc de monétisation de leurs services d'une manière ou d'une autre.
creation-site-internet-referencement-annecy-geneve.pngVotre chaine, si elle devient attractive, devient un espace de pub potentiel  pour ces entités, c'est à dire une possibilité pour elle de louer votre espace afin d'y afficher de la pub ....Et si cela ne vous dérange pas d'avoir (pour le moment) une pub de voiture ou de parfum sur votre chaine,ma foi, cela est concevable....par contre si demain un concurrent direct bien conseillé se met à faire jouer une vidéo pub de 3 secondes avant votre vidéo avec un lien vers son site, ou de faire afficher une pub en transparence de différentes manières sur la belle vidéo que vous avez mis des semaines à tourner, monter et mettre en ligne ... j'ai comme pour idée que vous ne seriez pas très content .

Voilà pourquoi l'insertion vidéo sur site web, au delà de l'aspect lisibilité sur tout support (iphone, ipad, android, navigateurs web, etc...) est un sujet de première importance si vous êtes dans une optique web-propriétaire , que vous aimez la maitrise totale de vos outils de communication, ET que vous voulez un positionnement google optimal de votre site internet sur tous les fronts (contenu/image/ vidéo)...sans que cela ne devienne le support de pub d'un concurrent.

Depuis le début de la vidéo sur internet, les plates formes de vidéo gratuites en "social" sharing se sont imposées , notamment de par le fait qu'elles proposent des outils d'encodage vidéo qui évitent les nuits blanches à  faire mouliner les machines afin d'essayer de trouver le bon format, et à l'intérieur de ce bon format, le bon réglage qui va permettre à une vidéo de jouer le plus fluidement possible et sur le nombre maximum d'appareils .
Je parle , entre autres de youtube, dailymotion, Vimeo ....et de tous leurs dérivés spécialisés (exemple: dans les sports de glisse : zapiks).
Facile...gratuit...hum hum...
Egalement , ces plates formes offrent aux utilisateurs la possibilité de mettre en partage leurs vidéos, ce qui les rend publiables sur des blogs, des cms, ou des compte facebook par exemple .Génial !
Enfin, depuis peu, elles permettent carrément d'éditer en ligne sa vidéo , c'est à dire de faire des petits montages ...tout ceci est très pratique pour éditer et partager des vidéos de vacances ou de la dernière dent perdue de votre bambin...
Et tout ceci vous rend de plus en plus dépendant de ces plate forme.....
Par contre si cela concerne votre entreprise...j'ai comme un léger doute sur les conséquences à plus long terme de l'usage de tels outils ...

Vous me direz....Pourquoi ces doutes, et donc pourquoi faire appel à un pro alors que de tels outils peuvent être utilisés en interne , sans frais de licence, et qu'en plus il permettent eux aussi un positionnement google (enfin, de votre chaine youtube/dailyotion/vimeo...mais pas de votre site comme c'est le cas pour notre site école ci dessous).(image)
LA est la subtilité.

Bref....Youtube, vimeo, dailymotion....réelle simplicité et économie budgétaire pour votre entreprise..... ou facilité qui cache des vices et des coûts cachés?
Réponse hydroxygen : facilité .
Et pourquoi facilité et non simplicité?
Parceque , le temps passant , vos comptes youtube ou dailymotion, qui font remonter vos pages youtube ou dailymotion , peuvent se retourner contre vos propres intérêts .
Ainsi , si vous avez passé du temps à mettre au point vos vidéos , à les améliorer, à gérer la transition vers le mp4 et vers la video HD ...et pour certains d'entre vous, si vous avez payé des cameramen professionnels ou acheté des images en haute def pour obtenir l'effet vidéo "pro" qu'il vous manquait ... il est possible qu'un concurent ou que le consultant d'un de vos concurrent vous ait observé faire évoluer votre chaine youtube ou dailymotion, ainsi que leur progression sur google, et qu'à un moment jugé opportun, ils paient pour que leur pub apparaisse sur votre vidéo, et avant que celle ci ne commence à jouer.... voir même reste visible pendant que la vidéo joue.
Si un internaute non initié clique sur le lien publicitaire et assimile ce qu'il vient de voir (votre vidéo) au site qui s'affiche quand il va cliquer (le site de votre concurrent) vous venez de faire économiser à votre concurrent un budget de création de pub video ...et c'est même pire que cela...vous venez de lui payer une pub vidéo !!!!

Arrêtons nous ici , si vous le voulez bien, et passons en mode "solutions de fond et de forme", soit la marque de fabrique hydroxygen.

Quel est le mode de publication vidéo idéal une fois que vous avez mis au point une vidéo de qualité (ce qui est déjà une sacré mission en soi) ?
C'est un mode de publication autonome , cela  vous l'aurez compris dans le ton général de cet article.
Mais allons plus loin...
creation-referencement-site-internet-web.png
c'est celui qui permet :

1- Une lisibilité sur tous les appareils et systèmes d'exploitation du marché, et pour cela il faut
a/ Encoder les vidéo dans les 3 formats normatifs de diffusion web : ogg, mp4 et ....)
b/ Donner la possibilité au navigateur de votre appareil de lire la vidéo soit via un lecteur flash, soit via un lecteur aux normes html5 c'est à dire en java.
Pour cela, il faut implémenter au niveau du serveur de votre site (et là encore nous avons l'importance d'avoir un bon service d'hébergement pour votre site), plusieurs types de lecteurs, et la possibilité à votre site de détecter l'appareil et le navigateur qui fait une requête d'affichage , et en fonction de tout ceci, de lui fournir le lecteur approprié, et le format de vidéo approprié:
- Lecteur flash pour les vieux navigateur
- Lecteur html 5/ java pour les navigateurs récents ,
- Lecteur en pur java pour les iphone/ipad..etc, etc...

2- Une liste de fonctionnalité pour chacun des lecteurs qui s'approche au maximum de ce que les lecteurs des plates formes précités proposent :
- Pause/réglage du son
- Lecture en plein écran
- Possibilité de sharing via un mode copier le code utilisant la méthode embed (comme sur les lecteurs youtube, etc....)
- Possibilité de sharing sur les réseaux sociaux et au minimum les deux principaux: facebook et twitter. ... avec une forte tendance au pulling vers votre site (liens de la publication vers votre site)

3- De renforcer la politique de référencement naturel sur google de votre site internet et non de votre page facebook ou dailymotion ou vimeo ou youtube....  via l'insertion video .

4- Et donc logiquement d'utiliser les réseaux sociaux en pulling vers votre site et non l'inverse .

Hydroxygen.eu, avec son partenaire principale en la matière, j'ai nommé video-outdoor.com

- A passé les nuits blanche à faire mouliner les machines afin de trouver, à partir d'un fichier source hd, les bons réglages pour les 3 formats de publication recommandés par les normes de diffusion du w3c
- A testé différents lecteurs videos, différentes méthodes de publication
- A programmé des interfaces de lectures stylisées et sur mesures afin d'être à même de customiser votre lecteur video si vous le désirez
- A testé des modules de mesure statistiques pour chacunes des videos présentes sur un site afin d'avoir une idée précise du nombre de  visionnages de vos videos hébergées sur votre serveur si vous en faite le choix
- A testé sur google en live ce que peut donner une méthode de publication video globale incluant le fond et la forme comme ce qui est décrit dans cet article.

creation-developpement-internet-annecy.pngBref, hydroxygen a développé son propre process de publication video qui vous garantie
la lisibilité de vos vidéos sur tout type d'appareil et couvrant tous les types de connections.
L'apport de vos publications video dans votre positionnement google à différents niveaux
La possibilité de partage de vos videos pour vos partenaires qui auraient un blog ou une grosse activité web-sociale
La possibilité de customiser votre lecteur video en incluant par exemple votre logo ...ce qui vous identifie clairement et visuellement dans le cas ou votre video serait partagée (image).
La possibilité de connaitre par video , le nombre de visionnage  

Ce process est incluable sur les éditeurs  des interfaces admin des cms avec lesquel hydroxygen travaille .
Vous pouvez donc demander l'inclusion de ce process dans votre interface existante ,si vous êtes déjà client hydroxygen, et également la possibilté d'être formé à l'insertion de videos dans les règles de l'art , pour les clients qui s'occupent déjà de la mise à jour de leur site.
Et pour ceux qui ont été interpellés par cet article et qui sont intéressés par l'offre globale hydroxygen , vous saurez que la politique video de votre futur site internet, si vous passez par hydroxygen, sera loin d'être négligée.
Facilité ???? non non non...simplicité on vous dit ...
C'est un peu comme la différence entre vitesse et précipitation .... si vous voyez ce que je veux dire....
 

Publié le 26/11/2012 @ 09:54  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Un petit comparatifs des formats videos web et des navigateurs - par Nicolas Dollé

Navigateurs H.264/MP4 OGG Theora WebM
Firefox non Firefox 3.5+ Firefox 4+
Opera non Opera 10.5+ Opera 10.6+
Internet Explorer Internet Explorer 9+ non si les codecs sont installés
Google Chrome Google Chrome 4-16
mais supprimé après
Google Chrome 4+ Google Chrome 6+
Safari Safari 5+ non non

 

Publié le 10/11/2012 @ 13:47  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Cloud computing et saas - par Nicolas Dollé

Cloud computing et saas

creation-referencement-site-internet-annecy.jpgDécrit comme une révolution et un passage à une nouvelle ère d'informatique "online", le cloud computing , ou "informatique dans le nuage" suscite beaucoup de questions et de réactions.
Je vais essayer, via cet article, d'éclairer vos lanternes sur les opportunités que ces concepts peuvent apporter en terme d'économie de coûts et de simplicité et rapidité de mise en place....à ne pas négliger surtout quand on est une pme qui a pris du retard sur le business online, en ces périodes d'incertitude économiques.

oui vous l'aurez compris, je me positionne en tant que consultant pour trouver une solution adaptée à vos besoins, si les principes du cloud computing vous intéressent.


Cloud computing

Qu'est ce que le "cloud computing"?
La meilleure explication étant celle par l'exemple, je vous invite, pour ceux qui connaissent , à penser aux applications google (google apps), à savoir
- gmail
- google calendar
- google docs.
- et même (et surtout) googlemap

ces applications vous permettent , avec le même compte, d'avoir une boite mail, de stocker et d'échanger tout type de documents, et même d'en transformer les formats, et de gérer et partager un agenda en ligne....et ce depuis n'importe quel poste de travail informatique connecté, et/ou n'importe quel téléphone portable.

Le cloud computing c'est donc une nouvelle forme de décentralisation de l'informatique et de l'outil internet, permettant des économies d'échelles et une utilisation plus optimum en énergie des ressources d'hébergement des solutions internet et logicielles.

Par ailleurs, c'est une garantie d'interopérabilité des applications par rapport au matériel utilisé (mini portables, pc classique, mac, pda et autres appareils mobiles tels que l'iphone)...mais aussi entre elles car la modernité du concept induit les dernières techniques de programmation qui sont justement basées sur l'interopérabilité, et notamment le langage xml, à savoir un langage source. (je vous invite à ce sujet à consulter mon article d'il y a 2 ans sur le sujete ici)
cloud.pngPour une PME, utiliser une solution de type "cloud computing" , c'est éviter d'avoir a faire appel a des développeurs pour chacune des fonctionnalités demandée par une application, et c'est éviter tout problème lié au serveur qui héberge les solutions logicielles et le stockage des données.

Ceci nous amène logiquement à la problématique phare de ce genre de solution: la sécurité des données.

Car si d'un coté, le choix du cloud computing va vous permettre, à vous et à vos collaborateurs, de partir sur le terrain avec des mini portables ou des téléphones portables, ou des ordinateurs vides de toute application et de toutes données....vous devrez, en contrepartie, vivre dans la confiance des prestataires et solutions logicielles qui prendront en charge la migration de votre système actuel vers le cloud computing, et son fonctionnement .

pour se rassurer, on peut se dire que le jour ou google disparait....c'est que l'économie du net est en sursis....


Les opérateurs de cloud computing sur le marché actuel sont les mastodontes de l'informatique qui ont initiés ce mode de  fonctionnement, google en tête....ils stockent les données liés aux utilisateurs et ils hébergent les applications dont ils sont les développeurs.....
Ils les stockent....."dans le nuage" comme on dit quand on est un utilisateur informatique "in" .

Tout ceci est géré par des machines , des serveurs , des disques durs dont l'utilisateur utilise les ressources lorsqu'il se connecte, et qu'il laisse quand il se déconnecte......le principe étant que selon le lieu de connection de l'utilisateur et la disponibilité des ressources du service utilisé, telle ou telle machine est utilisée dans tel ou tel datacenter google par exemple.

C'est pour cela que le concept a pris pour nom "nuage".



SAAS (software as a service....logiciel en tant que service)


le concept saas est la prolongation logicielle du concept de "cloud computing"
le Cloud est l'infrastructure d'hébergement de service
le saas est le service customisé pour vos besoins, installé sur cette infrastructure

il s'agit de solutions logicielles "dans le nuage", quand on parle de saas.

Si vous avez d'autres désiratas que ceux que des services comme google apps comblent, vous pouvez utiliser des logiciels de type "saas".

Il peut s'agir par exemple d'une solution de réservation de chambre pour un gite.

Dans cette configuration, on peut même trouver des solutions compatibles avec les applications google (exemple: après validation de la réservation du gite, et le paiement bancaire validé, votre google agenda est mis à jour , et vous recevez, via google un sms, et un mail de confirmation).


A la différence d'un script web développé par un webmaster, ou acheté et installé sur votre serveur web, vous allez utiliser , dans le cadre d'une  stratégie cloud/saas , un logiciel hébergé "dans le nuage" que vous intégrerez dans votre site web.

Ainsi , tel un "calque" vous avez une interface de réservation sur votre site, customisée à vos couleurs.

L'internaute réserve, tout fonctionne et rien ne se passe sur votre serveur.

vous recevez des sms et des mails de confirmation , vous pouvez vérifier le paiement en ligne, depuis n'importe quel matériel connecté.
Sur votre serveur d'hébergement il n'y a que la partie "graphique" votre site internet.
Le reste est "dans le nuage"
Ce qui vous aurait nécessité un investissement important dans le cadre de la conception et du déploiement sur votre hébergement d'une solution de réservation en ligne, mais aussi dasn la sécurisation constante de votre hébergeur (contrat de maintenance avec votre webmaster).
Ce qui aurait peut être du nécessiter une migration de votre site internet vers un serveur d'hébergement plus adéquat a vos nouveaux desiratas ( réservation en ligne)
Bref, tous les problèmes inhérents à la mise en place "en interne" de telles solutions , disparaissent via l'utilisation du duo cloud/saas....le tout dans une ambiance de réduction drastique des couts induits par la décision de passer a de réelles solutions "online" 


Car la encore, on retrouve le principal avantage d'une telle solution

- pas de maintenance serveur
- pas de mise a jour de sécurité ou de correctifs fastidieux de "bugs"
- pas de problème d'incompatibilité entre le système d'exploitation qui gère votre serveur, et le cript que vous avez installé

Là encore, on retrouve l'inconvénient majeur:
- les données sont stockées chez des multinationales, principalement aux usa
- si ce sont leurs datacenters qui sont impactés (tremblement de terre, hacking de grande envergure), vous ne pouvez rien faire.

En conclusion, et vous l'aurez compris à travers la lecture de cet article, le web 2.0 est en train de migrer vers le web 3.0.....de la légereté, de la fluidité, de la mobilité et de l'interopérabilité.

A ce niveau, il faut faire un choix stratégique.

Loin de moi l'idée de proner l'une ou l'autre stratégie.

Il s'agit désormais de trouver ensemble quelle solution ou mix de solutions est le mieux pour vous, selon votre niveau en informatique, vos objectifs web, le matériel que vous utilisez, vos spécificités métier, etc...

Publié le 30/08/2010 @ 10:23  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Un petit tour d'horizon sur les SMARTPHONES - par Nicolas Dollé

Voici, ci dessous, les critères de choix nécéssaires pour concevoir un modèle de développment d'application web ou autre sur smart phone, selon les fabricants et modèles.

Je m'intéresse très sérieusement à l'internet mobile, étant donné l'explosion de son usage par des utilisateurs dont certains n'ont jamais eu un ordinateur entre les mains, et donc accèdent et vont accéder au web via ces appareils.

Désormais, nous ne pouvons plus compter sans eux, et ils doivent être intégrés dans une stratégie de site internet.


  Windows linux Macosx Langage principal Soumission
Android Oui Oui  Oui Java Payant
Blackberry Oui Non Non Java payant
Windows phone7 Oui Non Non Java payant
i Phone Oui Non Non Java Payant
Nokia  Oui Oui/non Oui/non Java Payant


developpement-application-smartphone-iphone-annecy.jpg
Publié le 29/08/2010 @ 17:08  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Webrankinfo: une référence française - par Nicolas Dollé

Voici , ci dessous les intitulés des modules de formation webrank info, à savoir LA référence française en matière de référencement justement, et optimisations de site pour moteurs de recherche.
J'ai mis engras leurs intitulés qui correspondent  à ceux qui sont mentionnés dans mes devis:


* 1er juin (module A) : techniques d'optimisation réellement efficaces en 2010, méthodologie complètereferencement-seo-site-internet-annecy-geneve.jpg
* 2 juin (module A2) : écrire pour le web et le référencement
* 3 juin (module B) : sites dynamiques (duplicate content, boutiques en ligne, URL Rewriting...), netlinking (comment obtenir et faire de bons liens), blogs
* 4 juin (module A3) : utilisation du web analytics pour le SEO, les outils indispensables pour le référencement ainsi que recherche universelle (Google Maps, News, Images)

Il s'agit la d'une formation payante (750 euros ht la journée).

Comme vous pouvez le constater si vous avez un de mes devis en main,ou comme vous pourrez le constater lorsque vous m'en aurrez demandé un, ce que je vous propose dans mes devis n'est ni plus ni moins que l'application de ces préceptes qui sont issues des recommandations google croisées avec des expériences pratiques, ce qui est exactement ce que je fais depuis plusieures années en faisant tests et recherches sur des activités et sur des zones géographiques (annecy, haute savoie, rhônes alpes, France, international).

J'aime assez leur module A "techniques d'optimisation réellement efficaces en 2010" car cette appellation résume assez bien le coté fondamental d'un bon travail de référencement/SEO : la pratique.

Et par ailleurs elle résume aussi assez bien le coté constamment évolutif des recommandations google .

Ecrire pour le web, et sur un site web en particulier en restant dans la pratique nommée par google même "référencement naturel" nécessite une sérieuse discipline concernant la mise en ligne.

Seul un professionnel, ou une personne qui dédie une part importante a ce poste de travail (en heure et energie) peuvent s'assurer la voie vers le sommet google.

A bons entendeurs

Publié le 21/06/2010 @ 17:19  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

tableau comparatifs des 3 framework e-commerce les plus connues - par Nicolas Dollé

Voici un tableau comparatif des 3 frameworks de commerce en ligne les plus utilisés à ce jour sur le web par les professionnels.
Qu'est ce qu'un framework ? c'est une structure préprogrammée, prête à être installée sur un serveur (préalablement paramétré bien sur).
dans le cas d'un framework de boutique en ligne, il s'agit d'avoir une structure (ou script en langage technique) qui dispose des fonctionnalités nécessaires (panier, gestion des stocks, etc...).
L'avantage des frameworks est qu'ils permettent des économies d'échelle et production pour ce qui concerne la programmation.
Bien sur , il reste le travaille d'habillage graphique, de paramétrages serveur, et de paramétrages du framework lui même pour qu'il convienne au cahier des charge client, néanmoins, on arrive, grace à ces frameworks, à démarrer sur des boutiques en lignes simples pour des budgets raisonnables (environ 2500 euros.)

Quels sont donc ces 3 frameworks?
Il s'agit
- d'os commerce, une valeur sure même si son modèle de conception est légèrement vieillissant.
- de prestashop , un nouveau venu au développement français.
- et de magento , le dernier né , véritable perle technologique,aux vertues marketing incroyables.

Je dispose de ces 3 applications en démo, donc n'hésitez pas à me contacter pour une demo aussi bien du frontoffice que du backoffice.


  OS Commerce
(Projets de 2490€ à 10000€)
Prestashop
(Projets de 2790€ à 20 000€)
Magento
(Projets de 2990€ à 50 000€)
Design
Design 100% personnalisé et unique.
Espaces de communication marchand administrables Non
Design facilement modifiable pour les opérations promotionnelles (templates) Non Non
Produits
Nombre d'articles possibles Illimité Illimité Illimité
Produits virtuels Non
Produits personnalisables Non
Gestion des tailles, couleurs, options

Très élaboré, possibilités quasi infinies
Photos par produit 5 Illimité Illimité
Descriptif complet Html, image,
flash, etc
Html, image,
flash, etc.
Html, image,
flash, etc.
Gestion des emplacements en entrepots Non
Poids/volume Poids
Moteur de recherche Multicritères Multicritères Multicritères-ajax, paramétrable par produit
Catégories-familles
Nombre Illimité Illimité Illimité
Images pour les catégories
Descriptif complet HTML
Stocks
Gestion des stocks à la taille/couleur
Alertes ruptures Figées Non Paramétrables
Affichage paramétrable des produits en rupture
Réservation du stock
Commandes / SAV
Modifications des commandes Non Partielle
Ajout de commande via le back office Non Non
Livraisons
Gestion des frais de port Poids/destination Poids/destination
Prix/destination
Franco fixe
Poids/destination
Prix/destination
Avec franco par tranche
Alertes clients lors de l’expédition
Tracking Colis Non Non
Clients
Historisation des achats
Statistiques des visites Non Non
Google Analytics natif
Newsletter Basique
Adresses multiples de livraison dans la même commande
Gestion de prix différents par catégories de clients Non Non
Gestion de points fidélité Non Non
 
Promotions des ventes
Packs de produits (bundle) Non Non
Promotion sur commande, cadeaux sur commandes Non Non
Promotion par article / Promotion par famille Article
Gestion de points fidélité. Non Option Option
Affichage des meilleures ventes
Ventes additionnelles Non

2 niveaux
Ventes croisées Non Non
Référencement
Optimisation du code pour les robots Non
Re-écriture des Urls Non
Balises métas par catégories, produits Non
Plan du site Non
Google sitemaps Non
Nuages de tags Non
Aides à la vente
Témoignages contextuels Non
Gestion de Faq Non Non
Gestion de news Non Non
Chèques cadeaux Non Non
Codes promotionnels
Comparaisons de produits entre eux Non Non
Liste de cadeaux
Gestion de bannières publicitaires Non Non
Notation commentaires clients Non
Divers
Multi-lingues
Multiboutiques (plusieurs boutiques gérées par un seul back-office Non Non
Exports Basiques Basiques
Interface Wysiwyg
Communication avec l'extérieur Aucune, code trop ancien Non Très évoluée, via API et Webservices natifs
Qualité / modernité du code PHP Outil de conception ancienne, en fin de vie. Code récent, bien construit Code ultra moderne basé sur le Framework Zend
Facilité de maintenance Code lourd, mais facile à maintenir, pour développeurs 'de base'. Code facile à comprendre et à maintenir. Conception 'full object' sur Framework, nécessite des compétences spécifiques.
Ergonomie de l'interface, facilité de prise en main. Peu ergonomique de par l'utilisation importantes de patchs. Bonne ergonomie, intuitive, facile à prendre en main. Interface très ergonomique grace à l'utilisation permanente d'Ajax. Prise en main nécessitant une formation.
Pour quel type de projet ? Maintenance de site existant uniquement sur hébergement ancien, déconseillé pour un nouveau site. Pour projets e-commerce simples mais évolutifs. Pour projets nécessitant des fonctionnalités marketing très élaborées et une ouverture facile vers l'éxtérieur, ou catalogue très complèxe.
Publié le 23/12/2008 @ 10:48  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

un site administrable? et pourquoi pas... - par Nicolas Dollé

CMS...3 lettres pour 3 mots: content managment system, à savoir système de gestion de contenu.
Qu'est ce donc que ceci ?
Et bien il s'agit d'un logiciel, ou script, que l'on installe sur un serveur intranet ou internet, et qui permet, via une interface d'administration accessible par mot de passe, de modifier et/ou d'ajouter du contenu, qui s'insérera ensuite dans un cadre graphique prédéfini (la charte graphique de votre site internet).
Ce contenu peut être d'ordre textuel , graphique, multimédias (sonore, video, animation flash).
Ce contenu peut également être classé (s'insérer dans un menu de navigation, s'ajouter aux news par date croissante ou décroissante, etc...).
La création de ces contenus se fait en utilisant, dans l'interface d'administration un éditeur dit Wysywig (what you see is what you get), autrement dit de type "word".
Cet éditeur va permettre d'insérer du texte, de l'image, des animations, de la video .
L'interface d'administration faisant partie intégrante du site, elle est accessible via n'importe quel ordinateur connecté. Plus besoin de logiciels de webmastering (ex dreamweaver) ou de connaissance en "code" pour mettre à jour son site.
Tout se fait via votre navigateur web (internet explorer, firefox ou autre...)

Autrement dit, il est possible pour un néophyte du web , ayant néanmoins une connaissance minimale en traitement de texte ,et étant capable d'aller chercher des fichiers sur son disque dur (images, etc.), de mettre à jour lui même son site internet. Et oui, nous sommes dans le web 2.0, et quand je parle de CMS je touche au coeur même de ce qui a été défini comme le cinquième pouvoir lors des dernières elections présidentielles, à savoir la blogosphère.
Car oui, quand vous avez un blog gratuit, il s'agit d'un script de type cms installé sur un serveur, qui vous est alloué..et quand vous postez un billet, un article, une photo ou une video, vous ne faites qu'utiliser un éditeur et une interface d'administration simplifiée et standardisée selon les spécification de votre fournisseur de service "blogg".Quand à ceux qui ont installé eux mêmes leur blogg sur leur propre serveur, et bien ils savent exactement de quoi je parle.

mais au dela du blog, et pour peu que vous soyez prêt à faire appel à un webmaster pour lancer votre propre site propulsé par un système de gestion de contenu, il existe des CMS plus avancés, habillables graphiquement, aux fonctionnalités très évoluées et surtout modulable.
Ces Cms permettent de mettre en ligne tout type de site, du plus simple au plus évolué. Mieux, ils permettent de commencer simple, et d'activer des modules en quelques clics.
pour parler plus concrêtement, vous pouvez commencer par un site simple, que vous mettez à jour régulièrement, puis après avoir constaté une recrudescence de visites et un bon positionnement sur moteurs de recherche, vous pouvez vous décider à activer un forum, ou une boutique enligne, ou une newsletter...ceux ci étants présents par défaut ,intégré au Cms par votre webmaster, et n'attendant que votre procédure d'activation (souvent un ou deux clics) pour apparaitre sur votre site.
le web 2.0 j'vous dis ma ptite dame, on y est en plein d'dans.ça vous parait trop simple pour être vrai?dans le prochain épisode, je vous ferais faire un petit tour d'horizon sz quelques CMS que j'ai eu l'occasion de tester.
Publié le 21/03/2008 @ 16:55  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Refondre un site existant ou repartir de zero? - par Nicolas Dollé

refondre un site internet ou repartir de zéro?

Il était une époque, et elle n'est pas révolue, ou l'on se faisait faire son site internet par le stagiaire du moment ou par le neveu touche à tout en matière d'informatique.
en ce temps là,on se contentait d'une interface graphique à peu près présentable, et on ne se souciait même pas de mise à jour ou d'hébergement et encore moins de l'ergonomie d'un site, ou encore du positionnement sur les moteurs de recherche.
puis vint le boom de l'internet...pas celui des start ups des années 90, mais le vrai de vrai, celui que nous sommes en train de vivre...Et la prise de conscience se fit.
Prise de conscience de l'importance de ce média aux yeux des utilisateurs, et du nombre croissant sans cesse de ces mêmes utilisateurs...prise de conscience que l'utilisateur surfe de plus en plus avec , à coté du clavier, une carte de crédit qui frémit.
Prise de conscience qu'alors, l'image de marque que l'on véhicule sur le net devient aussi importance, voir même plus importante pour certaines communauté, que celle que l'on véhicule sur les autres supports médiatiques classiques (Flyers, annonces, pub dans la presse, voir télé et radio), ...du coup, a contrario, être sur le net peut devenir défavorable si on ne s'est pas occupé de son vieux site criblé de gifs animés d'un autre temps...Pire, j'ai pu voir certaines personnes se rendre compte qu'elles avaient changé d'adresse e-mail depuis plusieurs mois, voir plusieurs années sans avoir pensé à modifier leur site ...sur lequel figure toujours leur vieille boite e-mail qu'elles ne consultent plus. Un "coup classique" est aussi le stagiaire ou le neveu que j'ai mentionné plus haut qui s'est volatilisé...avec les codes d'accès au serveur d'hébergement, ou encore le site qui mentionne clairement que sa dernière mise à jour date...de 2004.Je ne parle pas des sites hébergés sur des serveurs gratuits.
Il faut se rendre à l'évidence..au jour d'aujourd'hui il est indispensable , pour une entreprise qui veut communiquer , d'être présent sur le net...Inversement, il vaut mieux ne pas y être que d'avoir un site qui , par son caractère obsolète va nuire à votre image...alors que faire quand on se retrouve dans ce cas.
- Une refonte si le site n'est pas trop mal et qu'il est bien positionné sur les moteurs de recherche (encore que on peut toujours rediriger un site vers un nouveau sans que cela ne fasse perdre les positions déjà acquises).
- Recommencer à Zéro et mettre alors en place une vrai stratégie qui commence par une étude de "ses" internautes potentiels, et qui passe par une stratégie d'hébergement, de mise à jour ultérieure, d'audit du trafic, de réservation/paiement si cela s'avère nécessaire, et de la possibilité de déployer d'autres outils ultérieurement (forum, etc....).

ce choix se fait après un réel audit durant lequel les besoins et objectifs sont ciblés, aussi bien à court terme, qu'a plus long terme.
Publié le 27/02/2008 @ 17:36  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Qu'est ce que le XML peut apporter à votre site - par Nicolas Dollé

Le XML de type flux, mais qu'est ce que c'est que ce charabia encore?
le XML est le language du futur du web, et le XHTML est le pont qui mène du HTML vers le XML.
le XML, c'est l'interopérabilité et la possibilité de rendre son contenu échangeable poussées à leurs extremes.

L'exemple le plus parlant du XML de type flux, c'est le fameux système d'échange de news RSS.
Je vous en ai déjà parlé ultérieurement sur ce site, et je developpe un peu plus ici.
Ce standard est habituellement utilisé pour obtenir les mises à jour d'information dont la nature change fréquemment, typiquement cela peut être des listes des tâches dans un projet, des prix, des alertes de toutes natures, des nouveaux emplois proposés, les news sur les sites d'information ou les blogs. Les Podcasts et videocasts sont conçus sur ce même standard . Pour les recevoir, l'utilisateur doit s'abonner aux flux, ce qui lui permet de consulter rapidement les dernières mises à jour, à l'aide d'un agrégateur (logiciel d'indexation et de lecteurs de flux rss) sans avoir à se rendre sur le site.
Egalement, il devient possible pour le webmaster d'un autre site internet, d'afficher les news de votre site sur un autre site, sachant qu'une mention est fait de l'appartenance de ladite news à votre site, avec un lien bien sur.
( article en cours de développement).
Publié le 23/02/2008 @ 23:49  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

well-formed-XHTML.gifXHTML et CSS - par Nicolas Dollé

Voilà; 7 ans que je fais de la création de site internet. Dans ce métier, il y a un grosse nécessité de remise à jour de ses compétences.
par ailleurs, il est intéressant de connaitre l'histoire de l'internet , ainsi que les acteurs qui ont jalonnés son parcours.
En effet, l'Internet est assez récent, et son but initial n'était pas de favoriser le rendu visuel des pages Web. Il s'agissait de mettre à disposition de manière pragmatique de l'information textuelle. s'il est devenu ce qu'il est aujourd'hui c'est parceque tous ses acteurs, internautes compris, l'on fait évolué; à une vitesse fulgurante.
Tim Berner Lee, le concepteur du premier serveur HTTP (serveur web), inventeur du language de structuration de l'information web (HTML), et du premier navigateur web dont la fonction était de lire le document HTML distribué par un serveur web, est l'ancètre du W3C : World Wide Web consortium, et il lutte depuis des années pour l'avênement d'un langage normatif qui permette d'exploiter a fond les possibilités du web dans le respect de ce pourquoi il a créé cet outil à la base.
Depuis la naissance du web , le W3C agit dans une relative ombre, comme un organisme indépendant dont le but est de créer un norme de codage des documents, afin que ceux ci restent accessibles par tous les gens qui se connectent, indépendemment de leur système d'exploitation (windows, linux, mac) ou de leur handicap (aveugles, etc...). Cette notion est très importante, car il faut savoir qu'une guerre commerciale a eu lieue, et sevit encore de nos jours , entre différents navigateurs (internet explorer, netscape...) afin de s'approprier des normes d'affichages qui corrigeraient les lacunes du langage source, plutôt que de se mettre au diapason de l'évolution de ce langage source.

Le HTML étant un langage assez pauvre pour la mise en page de document, il y a eu une période de 10 ans, durant laquelle, tout le monde (webmasters, développeurs de navigateur, hébergeurs) a bricolé afin de satisfaire une masse d'internaute grandissante , et qui demandait une qualité graphique, ainsi que la présence de divers médias (video, son, etc...).l'exemple le plus parlant et la surutilisation des tableaux invisible, par les webmasters, afin de positionner les éléments graphiques.
Les navigateurs privés ont profité de ces lacunes , et dans certains cas ont encouragés l'anarchie en matière de programmation web, car cela allait dans leur sens.
de son coté le W3C, basé; au MIT a fait évolué le HTML au mieux et souvent dans l'urgence , et parallèlement , a développé un language (le XHTML) dont le but est multiple:
-accessibilité (afin que le world wide web garde son essence de partage universel)
-Dissociation du contenu et de la charte graphique (afin, notamment d'alléger le temps de chargement d'une page, ce qui va devenir de plus en plus important, au fur et à; mesure que le nombre de sites et d'internaute augmentent).

ce nouveau langage de programmation de pages web , implique en fait la combinaison de 2 languages:
-Le XHTML qui est une évolution du HTML vers une syntaxe plus propre et structurée (pour la structuration de la page, et l'inclusion de son contenu textuel, ainsi que l'appel et le chargement de contenus multimédias)
-Le CSS pour l'habillage graphique du contenu

Au jour d'aujourd'hui certains navigateurs, et notamment internet explorer trainent la patte quand à afficher correctement des pages en XHTML strict....Mais l'arrivée de concurrents tels que firefox les poussent à s'adapter à cette norme qu'ils n'ont pas souhaités, car ils auraient préférer imposer leur norme d'affichage qui corrigeait les erreurs générées par l'évolution anarchique du HTML, plutôt que d'accepter une norme d'écriture universelle des documents web qui , quand à elle, arrange les moteurs de recherche et les hébergeurs.

En effet, les pages internet rédigées en XHTML strict sont promues à un meilleurs référencement sur les moteurs de recherche, car leur code est léger et facilite l'insertion de leurs robots indexeurs dans la structure du site.Egalement, un site basé sur un choix de language tel que le couple XHTML-CSS est également plus rapide à charger, et donc consomme moins de ressources du coté du serveurs d'hébergement, soit des économies d'échelle considérables pour les sociétés d'hébergement qui peuvent baisser leurs tarifs au fur et à mesure que le nombre de sites s'accroit.

site-internet-firefox.gifsite-internet-google-chrome.gifsite-internet-internet-explorer.gifsite-internet-netscape.gifsite-internet-opera.gifsite-internet-safari.gifsite-internet-w3c.png

Nous sommes à l'aube de la nouvelle ère internet.L'outil est à maturation et commence déjà à donner des résultats stupéfiants.Les boutiques en lignes, la blogosphère sont en train de changer le paysage commercial et médiatique mondial, et la video laisse présager des changements encore plus radicaux.
Nous vivons une période identique à l'avènement de l'imprimerie, n'en déplaise aux lents d'esprit.
Bref, au jour d'aujourdhui ,si vous êtes concernés par l'utilisation de l'internet pour votre propre compte, parlez de ces nouvelles normes à votre webmaster...même si cela est plus couteux, même si beaucoup de webmasters n'en parlent pas trop à leurs clients parcequ'ils ne prennent pas le temps de remettre à jour leurs compétences (et il faut avouer que pour un webmaster, passer du HTML au XHTML; ça fait mal aux neurones, parcequ'il faut tout reprendre à zéro)...sur le long terme votre site internet a tout à y gagner.
creation-site-internet-annecy.jpg

Le XHTML pose les nouvelles bases de la programmation de pages web.Ces bases seront définitives. Tim Berner Lee reprend la main, après avoir inventé son premier système en 1980, et après que son deuxième projet (le www tel qu'on l'a tous connu).
Dans l'avenir, La syntaxe évoluera, certes, mais la base est posée Le HTML continuera d'être valide, mais il s'effacera petit à petit face au nouveau langage.Je viens de terminer une longue et douloureuse remise à niveau de mes connaissances, et je suis aujourd'hui prêt pour l'écriture de pages internet selon les dernières recommandations du W3C. par ailleurs, je fais une sélection des outils que j'implémente sur les serveurs de mes clients, et je m'assure qu'ils soient à jour vis à vis de ces normes (exemple: le script php qui propulse la version portail et blog de ce site affiche des pages valides, et vous pouvez vous en assurer en cliquant sur le bouton W3C en bas de cette page. ce bouton renvoit la page vers le validateur officiel du W3C et vous verrez immédiatement si la page est valide ou si elle comporte des erreurs).

Voilà je dirai pour conclure que la différence entre un bon bricoleur et un professionnel digne de ce nom, c'est la veille technologique et la constante mise à jour de ses compétences.
Publié le 29/06/2007 @ 10:16  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article
Rubriques

FermerRéférencement/SEO/Webmarketing

FermerWebmastering

Derniers billets
- 26/11/2012 @ 09:54
Un point sur la video ...
- 30/08/2010 @ 10:23
Cloud computing et saas ...
Derniers commentaires

Archives
09-2017 Octobre 2017 11-2017
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Billets des amis
 
hydroxygen.eu © 2014