Présentation - Services

Fermer Qui suis je ?

Fermer Création Sites internet et web 2.0

Fermer Photo et Video

Fermer Clients et références

Webmaster - Infos
Visites

 255120 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

News

rapport annuel de l'acsel - par Nicolas Dollé le 15/02/2010 @ 15:42

Selon le Baromètre e-commerce de l’ACSEL, qui s’appuie sur les données fournies par les intermédiaires de paiement en ligne (*), les e-commerçants français ont enregistré un chiffre d’affaires de 6,6 milliards d’euros au quatrième trimestre 2009, en progression de 28% par rapport au quatrième trimestre 2008, pour un total de 74,2 millions de transactions (+26% en un an).

Sur l’année 2009, on a enregistré un total de 250 millions de transactions (en progression de 33% par rapport à 2008) pour 22,49 milliards d’euros, soit + 31 % par rapport à 2008.

« La croissance accélérée observée au 4ème trimestre par rapport à l’ensemble de l’année est un signe très positif et laisse présager une très bonne année 2010 pour le e-commerce français », estime Pierre Kosciuko-Morizet, le président l’ACSEL.

Le panel représentatif de e-commerçants, également observé dans le cadre du Baromètre, fait apparaître un chiffre d‘affaires en progression de 16 % au 4ème trimestre 2009, par rapport au 4ème trimestre 2008, et une progression de 10% sur l’année 2009 par rapport à 2008. (Cf. le détail des résultats dans « données complémentaires », en annexe).

En 2009, 10% du chiffre d’affaires ont été réalisés chez les e-commerçants CB par des porteurs étrangers. Cette proportion était de 9,3% en 2008 (source Groupement des cartes bancaires CB).

Les 100 premiers sites e-commerce réalisés avec le logiciel PowerBoutique ont enregistré un chiffre d’affaires de 43 millions d’euros entre octobre et décembre 2009, soit une croissance de 23% par rapport au dernier trimestre 2008. Le bilan annuel 2009 fait apparaître un chiffre d’affaires en progression de + 23% (154,4 millions d’euros) par rapport à 2008.

L’activité de e-commerce confirme sa dynamique forte dans un contexte économique qui n’est pas toujours favorable aux dépenses de consommation : les aspects pratiques, le choix, les prix sont autant de facteurs jouant en faveur d’un mode de consommation qui se répand et s’inscrit de plus en plus dans les habitudes de toutes les catégories de la population.

=> Voir en annexe les indicateurs complémentaires fournis par PricewaterhouseCoopers, le Groupement des cartes bancaires, PowerBoutique, Leguide.com, NetEven et ip-Label.

(*) : Atos, Crédit Mutuel, Monext, Ogone, Paybox, PayPal, SP Plus (Caisse d’épargne) ; les données de ces intermédiaires de paiement – qui incluent les paiements en ligne avec des cartes privatives – sont agrégées par PricewaterhouseCoopers.

 
hydroxygen.eu © 2014